alimentation cheval

Tout savoir sur la nutrition des chevaux

Ayant un tube digestif unique, un cheval a un besoin alimentaire très spécifique pour qu’il reste toujours en bonne santé. Sa nourriture au quotidien doit être composée d’une alimentation variée qui est adaptée à sa taille, à son activité ainsi qu’à ses besoins particuliers. Que doit-il manger ?

Herbe de pâturage et plantes tendres

Celles-ci constituent l’alimentation naturelle du cheval. À savoir qu’un bon pâturage peut contenir la majeure partie de la nutrition dont un cheval a besoin pour qu’il soit toujours en bonne santé. Il est, par exemple, composé de silice, un élément important pour sa santé dentaire. Par ailleurs, même si un cheval peut ingurgiter jusqu’à 100 kg par jour, il est impératif de limiter la quantité d’herbe fraîche à laquelle le cheval aura accès et la compléter avec d’autres aliments pour assurer la variation.

Une petite quantité de grains

Traditionnellement, l’avoine a servi de nourriture pour un cheval. Ce dernier peut aussi être nourri avec d’autres grains comme le maïs. Toutefois, il est important de savoir que les grains ne sont pas mastiqués par les chevaux, donc en donner en grande quantité peut lui causer des ulcères ou encore des problèmes dentaires. Cependant, il faut noter que certains grains ne sont pas adaptés à cet équidé.

Des mélanges concentrés

Mis à part l’herbe et les grains, il est envisageable de donner des mélanges concentrés au cheval. Ceux-ci sont généralement commercialisés en magasin ou en ligne dans des selleries https://www.selleriedegozee.com/. Ces concentrés sont souvent constitués de céréales, de graines de lin, de pulpes de betterave, de mélasses, de sons, de vitamines, de minéraux… Ils peuvent également être spécifiés pour compenser toute carence nutritionnelle et pour fournir une source d’énergie rapide.

Fruits et légumes

Pour qu’un animal puisse avoir de joli pelage, il est important que son alimentation soit riche en vitamines et en minéraux. Parmi les légumes, on peut lui donner des betteraves, des carottes, des concombres, des navets… Par ailleurs, il faut éviter au maximum de le nourrir avec des crucifères. Ceux-ci peuvent provoquer des gaz. Concernant les fruits, le cheval peut consommer des pommes, des abricots, des bananes, des ananas, des pêches, des pastèques, etc.

Fractionner sa ration journalière

Il est à noter que le cheval ne rumine pas comme les bovins et son estomac s’avère être petit et fragile. À part cela, cet équidé ne peut pas vomir, car l’entrée de son estomac est dotée d’un muscle qui le lui interdise. À cause de cela, il est donc impératif de diviser la ration journalière de l’animal en 3 à 5 repas par jour.

Astuces pour nourrir l’animal

Pour éviter les coliques de sable, il ne faut pas nourrir le cheval directement sur le sable ou sur la terre. Par ailleurs, s’il se montre affamé, on peut mettre des morceaux de pierre à sel dans la mangeoire pour freiner son appétit. Outre cela, pour que le commencement de la digestion de l’animal ne soit pas perturbé, il est impératif de ne pas le faire travailler dans l’heure qui suit la distribution de la nourriture.

Posts created 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut